CRITIQUE – Walking dead , les 3 premiers tomes

En tant que fan du thème de zombie, et après la lecture du survival guide, cette série devait figuré dans ma bibliothèque.

Il fallait au moins que je lise quelques tomes de walking dead pour faire un premier avis assez précis de cette série de 13 volumes (en cours).

Premier constat sur les couvertures, on ne change pas les habitudes Françaises qui est de modifier un produit existant ; heureusement le résultat est tout a fait correct.

Le début de l’aventure commence très fort avec une désolation absolut sans explication ; on évites ainsi les longues mis en place d’épidémie dont beaucoup de film ont fait les erreurs.  Les Zombies ont un comportement tel qu’il pourrait existé (voir le livre de Max Brooks) : pas d’intelligence ni de réel force mais une horde possible (des centaines de goules) qui peut faire des ravages.

La grande particularité de Walking Dead se situe au niveau des personnages principaux, l’action et la horde sont quelquefois mis de coté pour approndir la psychologie de chaque protagoniste. C’est surtout le cas dans le tome 2.

Attention nous avons tout de même de superbe planche de goule putréfiée dans ce volume 2 comme le montre ces 2 captures ci dessus.

Avec le tome 3 nous retrouvons du nettoyage de lieu, de la protection d’environnement et surtout des problèmes internes à la gestion de vie courante de nos survivants.

 

Au travers de ces 3 premiers volumes règnent une atmosphère de constante isolation et d’inconnu. Je ne détail pas trop l’histoire sur cette première critique pour ne pas Spoiler ceux qui souhaiteraient commencer l’aventure de ce Comics.

Bravo à Robert Kirkman pour cette oeuvre, en espérant que la suite ne s’essouffle pas(dur de tenir si longtemps sans bouclé sur un schéma narratif)

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :