ACHAT – Melancholia

1er blu-ray de l’année : Melancholia

« agnès b dvd » , je ne savais pas qu’il avait lancé une collection. Un peu dommage de s’être lancé avec un nom marqué d’une empreinte temporelle (DVD) alors qu’il édite maintenant des blu-ray. Cela me rappelle les optic 2000 et autres lavomatic 3000,

Fourreau carton contenant un digipack. C’est Emprise graphique géré par le seul Guillaume Chabaud qui s’est occupé de la conception graphique (son site n’est qu’une image arborant fièrement la conception de ce disque). Je trouve personnellement dommage de ne pas avoir repris l’affiche originale plutôt que la lune qui fait un peu documentaire.

A 23 euros le blu-ray de melancholia je ne m’attendais pas à voir au rabais le digipack. Mais si ! La tranche intérieure n’est pas imprimée. Autant si la création graphique le permet on peut faire l’impasse sur l’impression de cette tranche (et encore celà fait rapia), autant ici nous avons la maison pleinement coupée ainsi que le bras du jeune homme. L’impression du disque essaye de faire une superposition avec le fond mais ce n’est pas très réussi.

Le menu est globalement réussi, mélangeant sobriété et vidéo. Par contre gros point négatif sur le master qui est ici présent en 1080i50, donc à l’heure actuel où presque tous les blu-ray profitent d’une diffusion égale au cinéma (23.98 i/s); ici c’est le master utilisé pour la retransmission Télévision qui est utilisé. Esthétiquement ce n’est pas affreux mais juste pas vraiment pro. les editions potemkine nous ont déjà fait le coup sur antichrist qui était en 50 images secondes sur le disque français alors que 24 dans les autres pays.

Je n’ai absolument rien vu sur mélancholia (pas même la bande annonce ci dessus), ce sera une découverte totale.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :