ACHAT / HUMEUR – Le château de Cagliostro

Storyboard animé et produit 5 euros moins cher qu’amazon , c’est donc vers l’édition spéciale FNAC que je me suis pris le chateau de Cagliostro

Fourreau carton très épais : on a même du mal à en retirer/réinsérer le digipack + artbook.

Dommage que le texte soit non justifié pour le résumé du film, le texte  vague ….

Sur le récapitulatif des bonus n’est pas mentionné le storyboard animé de cette édition spéciale FNAC. C’était noté sur le sticker sur le cellophane mais ensuite le fourreau est identique à la version collector standard.

On s’aperçoit encore une fois de plus (voir le roi des ronces) que KAZE ne place jamais les bonus sur le blu-ray mais sur un DVD à part : choix technique car il n’arrive pas à le concevoir à l’authoring, ou commercial pour vous faire acheter le collector à ceux qui souhaitent les bonus (maigre soit ils ) .

Donc l édition standard vendu tout de même près de 30 euros est vierge de tout additif.

Jolie digipack 4 volets avec les 3 plateaux notés DVD. Il existe (je le resignale) des plateaux noté blu-ray et au pire on peut toujours mettre des versions vierges de marquage si cela est trop compliqué.

L’artbook contient 76 pages de croquis divers et variés passants en revu les véhicules, personnages layout et extrait de storyboard.

Couverture en papier glacé, bonne tenue des pages.

On arrive maintenant au moment crucial, la redécouverte de cet anime d’exception en blu-ray.

Et bien ça commence mal avec encore un menu très moche où toutes les informations sont placé sur une seule page : aucun travail créatif.


Pire le menu n’est même pas bien bouclé et la musique s’arrête brutalement.

Mais le pire était à venir : le film est bourrée de poussière, de tache blanche et un encodage qui par en vrille avec une compression très mal maîtrisé. Le film n’a donc pas du tout été restauré ( syndrome AKIRA ? ). Au vue du prix pour l’édition 1 Blu-ray donc équivalent au film à lui seul, c’est une honte.

Sur le DVD le menu est identique (donc moche là ou sur le roi des ronces ils avaient fait un effort).

On peut obtenir les crédits du disque en menu caché en faisant touche haut sur le bouton lecture puis entrée( tu m’étonnes qu’ils voulaient se cacher). La compression est mieux (pour du DVD) mais les défauts images persistent.

Finalement on arrive au troisième disque avec le tant attendu (par moi en tout cas) story board animé

Coup de gueule mérité : il n’y a aucune animation dans ce story board !!!!!!

Même pas un panorama ni un quelconque  zoom, juste une succession d’image en fondu. En plus les images sont fortement pixelisé et cadré en 2.35 , pourquoi ?

« La rencontre du maître de l’animation et du plus grand cambrioleur de tous les temps » n’auront en tout cas pas rencontrer le meilleur éditeur qui soit.

Ce fameux storyboard aurait pu être inclus en picture in picture dans le blu-ray à l’instar du blu-ray de Silent hill (magnifique au passage) et son avant/après effets spéciaux pendant tout le film . Et les maigres bonus devraient être obligatoirement intégré au blu-ray ( à 30 euros c’est un minimum)

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :