BLU-RAY – Ayumi Hamasaki clip box 1998-2011

Voici arrivé la compilation des 13 années de carrière de la chanteuse J-Pop : Ayumi Hamasaki clip box 1998-2011

Fourreau carton épais réunissant 2 boîtiers plastiques + 1 livret. La durée totale des 4  disques est d’environ 10 heures, de quoi passé quelques moment avec cette diva japonaise. Le format annoncé est commun en HD 60i/s, je doute de la véracité de cette haute définition.

Boitier rose et orange, c’est acidulé à souhait mais les inscriptions sur le verso (surtout le orange) sont quasiment illisibles

Le livret en papier épais comprend 4 pages de patchwork photo ainsi que les paroles des clips musicaux. Et un petit mot en anglais pour finir.

 Les blu-ray font penser à  des disques d’or. Le jaune sur jaune ,comme la jaquette orange, également compliqué à lire.

On insert les disques et ….. fallait s’en douter on est loin de la HD. J’avais tout de même espéré de voir les transferts au delà de la définition standard puisque le japon est passé sur la norme haute définition en diffusion depuis les années 1990. Sur les premiers clips nous avons même du 4/3.

Le menu pop-up ou général rappel ce qui a été fait sur le live countdown (voir ICI), c’est propre et efficace ; bien que les roll over en changement de couleur soit un peu rétro (surtout l’activation en bicolor qui ressemble plus à une erreur qu’a un effet de style).

Certain clips récent sont par contre bien évidemment en haute définition mais après un balayage rapide environ 25% seulement le sont.

Que penser d’un produit vendu 210 euros en blu-ray pour avoir la totalité des clips d’Ayumi Hamasaki ? Tout d’abord la version DVD n’était que 10 euros de moins donc même si 1/4 seulement est en vrai haute définition je préfère la version blu-ray. Et puis bien que sur la chaine youtube d’Ayu la majorité des clips sont présent, les découvrir dans cet aspect collector est bien plus plaisant

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :