RETROGEEK : mes souvenirs d’amiga 2/2

amiga

Suite de l’aventure fini il y a plus de vingt ans : mes souvenirs d’amiga 2/2

Encore une fois q’il y a pas que des Hits comme flashback ou encore another world , c’est que je n’avais pas forcement accès à ces jeux où il m’étaient inconnu ( Et oui pas d’internet et seul Tilt ou gen4 acheté par parcimonie me faisait découvrir ces oeuvres)

kick off

Kick-Off : Là où les jeux de foot étaient hyper arcade avec la balle collée au pieds, Anco frappe très fort avec une simulation rapide et réaliste. Un pur bonheur de gameplay.

kick off 2

Kick-Off 2 : Impressionnante suite qui trône parmi les hits de l’amiga. Top Game

king of chicago

The king of chicago : complètement oublié dans la bible amiga de chez pix n’ love. Ce jeu de rôle sur l’univers des gangs lors de la prohibition était splendide. Jeu de dialogue/relation, lancement de bombe et pseudo FPS ; un jeu complet que je jouais sans comprendre l’anglais. C’est aussi le premier jeu où j’ai vu les bénéfices d’ajouter une barrette de RAM à l’amiga : de nouvelles animations sont apparus. Top game

lemmings

Lemmings : Arrivé sur le tard dans ma collection de jeu car en voyant les screenshot je ne comprenais pas l’engouement de la presse pour ce jeu. Erreur corrigée une fois le jeu acheté car addictif au possible. Par contre tout les suivants , lemmings 3D en tête, n’ont jamais pu garder l’élan du premier. Top game

lotus esprit lotus III

La série Lotus : encore un gameplay habituel à la pole position mais quand on a peu de jeu on ne se lasse pas de parcourir les paysages en scolling différentiel.

marble madness

Marble MAdness : Pour moi ce jeu est avant tout une musique : douce, joyeuse et mélodieuse à certain moment, crispante  et stressante à d’autre. L’inertie me jamais autant posé de soucis dans un jeu. Je n’ai jamais réussi à le finir malgré les heures passées dessus, maudit niveau de fin.

north south

North & South : Encore une disquette qui a fini sur les rotules à force de lancé des parties interminables ; ce jeu qui posai les bases du RTS. Les attaques temps réels étaient tendu et jouer à deux sur un même clavier avait tendance à provoquer de sacré enguelade.

pang

PAng : je ne me souviens plus combien il y avait de niveau mais que c’était long. A deux joueurs on  pouvait passer tout une après midi à éclater des ballons … il en fallait bien peu pour s’occuper.

populous

Populous: A part aplanir le territoire pour avoir des châteaux je n’ai jamais compris(à l’epoque) ce jeu de Worldbuilding.

port of call

Ports of call: Pourquoi je m’obstinait à lancer des jeux auquel je ne comprenais rien mais qui me prenait facilement une heure de mon temps. Je ne comprends toujours pas.

prehistorik

Prehistorik : un de mes rares jeux de platerformes en version complète. Le plaisir de frapper des animaux étaient jouissif.

prince persia

Prince of Percia : Oh Merci le cheat qui permettait d’avoir temps infini car je pense que je n’aurai jamais supporté de me stresser à jouer uniquement 60 minutes. Déjà le jeu n’est pas facile au niveau combat alors l’horloge qui tourne en plus c’est le stress absolu.

push over

Pushover : Resté au stade demo avec les disquettes fournis dans les magazines, ce successeur de lemmings semblaient très prometteur.

rick dangerous

Rick Dangerous : Oh ce cri de Rick lorsque’il mourrait, j’en ai encore des frissons dans le dos. Gameplay dynamique et pas le droit à l’erreur sinon l’issu était fatale.

robocop

Robocop 3 : un peu le GTA de l’époque, on pouvait se ballader en voiture dans une ville modélisé en 3D. Les séquences de tir en vue FPS était d’une difficulté incroyable et l’attaque du ninja une épreuve quasi insurmontable(mais je l’ai eu un jour … une seule fois)

shadow of the beast

Shadow of the Beast : référence en la matière et cité comme un des meilleurs jeux de l’amiga. Graphisme haut en couleur, scrolling différentiel de folie(trop différentiel d’ailleurs) et durée vie impressionnante.

Shufflepuck Cafe

Shufflepuck Cafe : un jeu de tennis flottant tout bête, mais épaulé par une fluidité exemplaire et un nombre d’adversaire aussi redoutable que plaisant.

Silent Service

Silent service : J’en ai coulé des navires, mais qu’est que c’était chiant comme jeu.

Sim City

Simcity: J’ai commencé à être bon au moment où j’ai compris qu’après 10 minutes de jeu il fallait rentré le code de la notice sinon il y avait des catastrophes à tout bout de champs. J’ai du me rendre compte de ce code d’activation après 6 mois de jeu au moins.

Speedball

Speedball : les jeux à deux joueurs étant rare(un seul joystick, l’autre est au clavier), celui ci était défoulant avec ce mix de jeu de basket et de baston.

Street Fighter II

Street fighter II : j’étais passé depuis longtemps sur console lorsque j’ai eu la disquette de démo entre les mains. La comparaison fut rude tellement le gameplay était dur sur l’amiga.

Stunt Car Racer

Stunt car racer : Jeu en 3D a des années lumières de 4D driving. Ici point de décors mais en limitant cela le gameplay était addictif avec sa bonne sensation de vitesse et des circuits vertigineux.

super ski

SuperSki : beaucoup de souvenir car un des rares jeu de ce type.

Sword Of Sodan

Sword of Sodan : J’ai passé des années à essayer de retrouver ce jeu dont j’avais scratché la disquette. Une très faible durée de vie mais des spirites gigantesques et un personnage féminin adorable.

Teenage Queen

Teeenage Queen : LE jeu de strip poker. Bien loin des autres productions avec photos digitalisés, cette version avait des voix coquines et un design alléchant.

Test Drive

Test drive : intro magnifique avec la porche de profil et son beau gosse souriant ….. Et souvent mon jeu plantait à ce moment là. J’étais tellement content que le jeu passe l’intro que j’en oubliait la mauvaise jouabilité.

Tip Off

Tip-off : Après la superbe prestation des kick off Anco s’est attaqué au basket. C’était très correct mais très loin de la version football

vroom

Vroom : tout simplement le meilleur jeu de course sur amiga. Malheureusement ce dernier est arrivé trop tard et j’étais déjà passé sur console.

Xenon

Xenon : La vache quelle musique d’enfer !! La possibilité de changé de mode tank a avion était une idée prodigieuse.

Zany Golf

Zany Golf : Peut etre la frustration de ne pas avoir de tel parcours dans la vie réelle, mais les jeux de mini golf à l’époque m’émerveillai.

Zool

Zool : je n’ai eu que la démo disquette mais combien de fois j’ai pu refaire les premiers niveaux, m’arrachant les cheveuxpour avoir le score parfait.

 

Aurevoir bel amiga et ses nombreux magnifiques souvenirs de jeu (et d’application avec deluxe paint et le module d’acquisition vidéo). Le prochain retrogeek poussera la porte encore plus loin avec le MO5

 

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :