MATOS : Sony actioncam FDR-X3000

Même pas pour la 4K, mais pour le stabilisateur : Sony actioncam FDR-X3000

Pour ce FDR-X3000 il n’y a plus toutes les références qui étaient possibles avec le modèle HDR-AS200 . Ce qui n’est pas plus mal car on pouvai se perdre entre le kit voyage, le kit vélo, le kit …. Au détriment ici d’un packaging revu à la baisse au niveau qualité. Le système d’ouverture est d’un modèle de complexité : pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer.

Voilà les deux premiers éléments sorti, l’action cam dans sa protection et son boîtier de contrôle à distance. Ce dernier est une évolution du modèle RM-LVR2 qui était utilisé sur la gamme précédente.

Pour l étage du dessous c’est le fouillis avec un monstrueux paquet de notice dans diverses langues et qui se répète beaucoup.

En premier lieu le module télécommande : avec dans l’ordre le cable usb, la station de charge(dommage que l’on ne puisse pas directement pluggé la télécommande au câble) et le support montre. Navigation plutot intuitive sur les premiers contacts : le réglage heure (passionnant) .

Plusieurs grosses évolutions sur cette FDR-X3000 et ce en dehors du passage à la 4K . Tout d’abord ce gros caisson de protection permet des vidéos sous l’eau, là ou le caisson de base du modèle précédent était bien sur submersible : mais la qualité d’image était affreuse. Au point qu’il fallait acheter un autre boîtier ( le MPK-AS3 ) pour combler cette lacune.

Second point important : la fixation est maintenant le pas de vis standard, celui que l’on retrouve dans tous les accessoires de caméra. Ce qui n’était pas le cas du boîtier nu avant.

Et enfin le point crucial qui m’a fait acheter ce produit : la stabilisation optique !

Y a des trappes partout ! Je n’aime pas vraiment le logement batterie : le glissement arrière était plus pratique et moins fragile sur l’hdr-as200. Le changement de carte sera également plus contraignant car se situant sur la partie de fixation. Donc très mauvais point car sur le modèle précédent nous avions une trappe pour les « consommables »(batterie et mémoire) et une trappe pour la connectic.

Pour la partie mémoire par contre cette FDR-X3000 accepte maintenant les capacités allant jusqu’a 128Go, mais le prix d’une telle carte en norme XCII est prohibitif : 266 euros chez sandisk. Donc il serait envisageable qu’avec une telle capacité de carte un changement moins fréquent.

 

De nouveau les réglages date et heure pour commencer, et surtout SUPPRIMER ce bip de sélection qui est TROP fort. Fichtre ça ma stressé tellement c’était bruyant.

Coup d’oeil rapide sur les réglages de format d’enregistrement qui une fois de plus sont trop nombreux et facilement incompréhensible pour un néophyte. En effet il n’est pas évident de comprendre comment suivant le codec le format disponible d’enregistrement n’est pas le même. Et ensuite une multitude de taille, framerate et débit sont à votre disposition. Nous sommes loin d’un modèle Apple où l’on orienterait l’utilisateur vers 3 ou 4 format maxi.

Pour compléter ce produit je me suis pris ce qui est pour moi essentiel le protecteur d’objectif AKA-MCP1.

En effet pendant mes sessions de running il me faut le produit le plus léger possible. Mais en même temps il faut protéger l’objectif d’un potentiel coup par une branche ou autre obstacle.

Un léger test rapide en Live, ayant oublié de commander une carte microSD digne de ce nom.

Je me suis focalisé sur le FOV(field of view) car il est de trois ouvertures différentes. tout d’abord il est bloqué en Wide avec le mode de débit que j’avais opté(à savoir le 1080p 120i/s à 100MB/s). Je m’aperçois d’ailleurs que ce même réglage de FOV sur le « classique » 1080p 60i/s 100MB/s est légèrement différent.

Ensuite dans ce mode de qualité j’ai pu descendre (photo de gauche) à position moyenne( 23mm) ; là où la déformation fisheye est pratiquement estompé. Et enfin le mode le plus serré (32mm) qu’il est évident que je n’utiliserais pas car trop fermé ; ou enfin pas dans une optique d’actioncam(dans ces cas là on le transforme en vrai camescope avec le boitier MCP1).

Maintenant il me tarde de partir faire un test et surtout un comparatif entre le modèle HDR-AS200 et ce nouveau matos FDR-X3000

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :