MANGA – CRITIQUE : Dragon Ball Super

Un nouveau dragon ball en manga, c’est presque un événement : Dragon ball super tome 1

Plus de 20 ans après la fin de publication de l’édition japonaise, et 15 pour nous dans la super version glénat (que j’ai toujours), voici arrivé le nouveau manga sur la série dragon ball.

On oublie Dragon Ball GT et pour ce faire la première page nous rappelle là où nous étions presque arrêté avec la défaite de Majin Bou. Presque oui car Oub que l’on voyait en fin de volume 42 à complètement disparu. Ceci est sûrement du au fait qu’il se passe 10 ans entre le combat contre Bou et l’apparition de Oub, ce dragon ball super comblera donc ce vide(c’est l’effet Rogue One).

Au dessin c’est Toyotaro qui s’y colle, le trait du mangaka est très bon, étant très proche du créateur  de la série Toriyama.

Je n’ai pas encore vu la série animé, juste les deux films « Battle of God » et « Ressurection de F ». On retrouve les grandes lignes du premier film avec la superbe explosion de colère de Végéta. Il ne faudra pas oublié de lire aussi le manga Jaco avec ce personnage du même nom car celui ci est introduit dans l’histoire sans explication.

Par contre pour Freezer on zappe à la vitesse lumière et une simple phrase de Sorbet permet d’expédier toute l’histoire. L’auteur en est conscient puisque la fin de chapitre, bourré d’humour, le rappel.

Coté scénario , encore une fois n’ayant pas vu la série animé du même nom, j’ai trouvé que ça allait très vite : un nouveau Dieu(encore), des nouvelles dragon ball encore plus grosses et plus puissantes(encore)et  deux nouvelles transformations(rouge puis bleu … faut suivre) ; tout ça sur les deux tiers du volume seulement.

Bien que les histoires différents légèrement (et qu’il n’y a pas golden freezer), j’ai rapidement vu que la fin de ce tome 1 correspondant à l’épisode 33. J’ai gagné du temps !

Le dernier tiers innove un peu bien que ce soit encore un tournoi, nous allons avoir un combat entre plusieurs univers. Aïe finalement pas très original quand on connait le fanManga « dragon ball Multiverse » qui propose exactement la même chose.

Nécessitant un gros background sur l’univers (Z surtout) et son monde(les deux derniers films), ce nouveau manga Dragon Ball Super  peut est assez dur à suivre. Mais le charme arrive à opérer encore malgré l’age, et la suite de l’histoire semble plutôt sympa, vivement le tome 2 début juillet pour Japan expo.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :