CRITIQUE : John Carter

Diffusé pour la clôture des HIMYB Awards : John Carter

Justement je souhaitais le voir ce film blockbuster; j’étais donc joyeusement assis dans mon fauteuil avec les lunettes 3D actives sur ne nez …… Mais joie fut de courte durée.

On s’aperçoit dés le début que le montage n’a pas été une partie de plaisir : intro sur Mars (j’ai rien compris), puis sur terre avec un flashback plus un flashforward et finalement l’intrigue commence par l’envoi malencontreux de John sur Mars. Tout ça pourrait être mis dans un ordre différent : cela me rappel les différences entre version cinéma et longue de green lantern.

Passé cette introduction et l’arrivé sur Mars, le film prend son rythme de croisiere avec les habituelles : découverte de pouvoir, adaptation à la langue locale, rencontre avec la princesse …. Esthétiquement c’est tout bon, sauf que j’avais l’impression de voir un croisement entre starwars episode 1/2 (pour l’environnement et créature) et stargate (pour les armures et vaisseaux). Le plastron de John Carter calqué sur He-man/musclor n’arrange pas les choses pour nous plonger dans l’histoire.

Logiquement il se veut que John Carter soit LA référence en matière de Science Fiction moderne, référence inspirant George Lucas pour sa guerre des étoiles.  Les origines y sont peut être, mais l’histoire est assez mal développé avec des aller retour entre les différentes villes dont on a du mal à imaginer les distances.

Coté 3D c’est un ratage complet, bien que le découpage en plan de profondeur fonctionne assez bien, c’est surtout les personnages qui semblent tres plat. Coté Acteur c’est assez moyen avec un Mark Strong inexpressif (l’a t il dejà été), Lynn Collins qui se trouvera plus avantageuse en pin up de mad movie que Princesse de Mars, James Purefoy qui fait son Marc-Antoine et enfin Taylor Kitsch qui n’a jamais aussi bien porté son nom dont le rôle est assez mal choisi (un peu comme jack dans prince of persia)

Conclusion : John Carter n’est pas un mauvais film, l’ambiance et la trame principal se tienne, mais j’en ai tout de même retirer ma précommande du blu-ray 3D sur Amazon. Seul une version longue remontée pourrait me faire changer d’avis.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :