CRITIQUE – Fatal

Vu hier soir Fatal avec/de Michael Youn.
J’étais un peu inquiet au vue de la bande annonce mais ….. le film le couriser m’avait quelques peu réconsilier avec Youn.
Fatal est donc finalement un film réussi, avec un final en apothéose.
Certaines blagues et situation peuvent être considéré comme très lourde mais rentre très bien dans l’univers créé.

Synopsis: Fatal Bazooka est la star N°1 incontesté du rap jusqu’à l’arrivée de Kriss Prolls, chanteur électro-bio, qui dévoile au monde entier que Fatal ne vient pas du ghetto, qu’il est originaire de Savoie et qu’il s’appelle Robert Lafondue. Lâché par ses fans, Fatal va devoir re-gravir une à une les marches de la gloire pour revenir au top…

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :