CRITIQUE – Expendables

63 ans …….. l’âge de Stallone dans ce film ; c’est tout simplement incroyable. Après l’avoir fut pas mal bouffi dans son Neo-Rambo, nous avons ici un homme métamorphosé, pour le bonheur du spectateur.

63 ans le Stallone

Revenons au film en lui même, on passera tout de suite l’argument commercial de voir Arnold Schwarzenegger et Bruce Willis puisqu’ils n’apparaissent que 3 minutes dans le film ; mais bon c’est jouissif de les voir ici en grande discussion avec Sylverster.

La direction du film est similaire à Rambo 4(bah c’est le même réalisateur aussi), c’est a dire de l’action vive et réaliste : surtout au niveau des impacts de balles qui font pas mal de dégâts sur le corps humain. Le scénario est classique dans ce type de film – le coups de la mission – mais accroche bien à l’ensemble des personnages.

 

Coté bonus je n’ai regarder que celui sur le doublage VF : succession d’interview de l’ensemble du casting avec juste un mauvais passage sur le doubleur de Jet Li ; argumentant lui même de ne pas forcé l’accent chinois alors que c’est ce qu’il fait pendant le film.

Note personnel du film : 17/20

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :