BLU-RAY : Une nuit en enfer Titty Twister Edition

Film monstrueusement génial enfin disponible en blu-ray : Une nuit en enfer Titty Twister Edition

Plein de petit goodies pour cette édition collector de une nuit en enfer vendu à moins de 25 euros (pour le moment plus de stock chez amazon)

On commence par un superbe poster de Salma Hayek en Santanico, ainsi que deux verres à shot à l’effigie du bar.

Une plaque d’immatriculation américaine en tôle légère et 5 lithographies avec les phrases cultes du film sur chaque personnage.  Les phrases étant toutes cultes difficiles de faire un choix ; la mienne pour Georges Clooney étant à son arrivé dans le Titty Twister et son exclamation : « This is my kind of place »

Un petit tatouage(vraiment petit) et une série de trois badges

Le steelbook, qui n’est finalement pas exclusif à cette édition collector, est trop grand pour être bien rangé dans le boîtier (oui car le boîtier a été idéalement conçu pour un amaray dont on voit l’unboxing du coffret allemand ICI). L’édition seule du boîtier métal est donc à moins de 16 euros ICI.

Une bande rouge et un visuel passable, des infos textuels chargés sur le verso. Le steelbook n’est pas des plus réussi mais … l’arwork interne est une merveille de composition comme on souhaiterait en avoir plus souvent.

Les deux sérigraphies des blu-ray, film et bonus, sont identiques. Le menu est un plan fixe mais avec les enseignes clignotantes du lieu.

Une nuit en enfer reste une expérience cinématographique excellente, et surtout dans mes souvenirs ( je n’avais lu aucune review avant d’entrer dans la salle …. quel fut le choc en seconde partie du film).

 

On ouvre maintenant le steelbook canadien sorti chez alliance et j’ai ressorti également pour l’occasion le DVD collector de l’époque. Tous deux avaient repris l’affiche alternative si ce n’est que les canadiens ont squezzé Tarantino.

Flyer avec info textuel, qui découvre un sacré vampire.

Artwork interne splitté en deux avec une assez moche capture de la danse de Salma et une reprise de l’affiche originale.

Comparatif final des deux éditions : laquelle preferez vous ?

 

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :