BLU-RAY : Godzilla

gozilla steelbook (2)

Le monstre de 1998 en métal(pas le monstre, le boitier): godzilla

gozilla steelbook (3)

Quoi de mieux niveau marketing de faire une ressorti (3ème avec l’édition de 2009 et celle en « 4k ») du film de Roland Emmerich là où celui de Garreth MONSTER Evans est sur le point de montré son nez(ou sa queue au choix). De toute façon la promo ne s’en cache pas jusqu’à nous dire que ce film en est l’original (donc le spectateur lambda est un ignare et ne connaît rien des productions de la toho).

gozilla steelbook (4) gozilla steelbook (5)

Le steelbook en lui même est plutôt réussi avec l’œil emblématique(qui fait très jurassic park) de godzilla.

 gozilla steelbook (1)gozilla steelbook (6)

Menu entièrement en 3D, ce qui a du avoir un sacré impact financier sur la création du blu-ray. Et pour un résultat plutôt décevant et n’apportant rien par rapport à une belle composition graphique semi fixe.

Le master n’est pas celui de l’édition « mastered 4k » mais bien une simple réédition de 2009. Elle n’était pas si mal si l’on en juge les sites de comparaison … et au moins on garde les bonus.

 

Vu uniquement en salle il y 16 ans (ouch !!) une deuxième lecture de godzilla 1998 me fera sûrement du bien, car le souvenir de ce film n’était pas glorieux. En effet le souvenir que j’en ai est une deuxième partie qui ressemblais plus à du jurassic park et ses vélociraptors qu’a un vrai grand monstre surgit du nucléaire.

Mais le PIRE dans l’histoire, c’est que je n’ai jamais compris comment Godzilla venant du pacifique, se fait ch…. à aller à new-york qui est à l’autre bout des Etats-Unis !

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :