BLU-RAY : Fight Club steelbook

Second produit que j’hésitais à prendre après braveheart : Fight Club

Mais cette jaquette, la dualité du verso ainsi que de son artwork réussi m’ont fait clicker sur le bonton BUY.

C’est encore une bonne pioche puisque le contenu du blu-ray est identique à la version française. Et un menu qui, certe reprenant un morceau de film, est à la hauteur du film : psychédélique.

Voilà pourquoi j’hésitais à prendre le boîtier métal. L’édition que j’avais déjà de Fight Club était celle accompagnée du livret (très cast and crew) et de quelques photos. Edition qui, en rayon, a été remplacé par la version digibook.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :