BLU-RAY : Dredd edition collector 3D

dredd edition collector 3d (4)

Il en impose le justicier masqué: Dredd édition collector

dredd edition collector 3d (2) dredd edition collector 3d (3)

Gros, très gros, c’est ce que je me suis dit déjà en voyant la taille du paquet amazon. Et en effet le résultat est épais, long (taille G1/DVD) et large. Pas génial pour un collectionneur de steelbook mais assez impressionnant pour s’imposer non pas au format linéaire mais en façade de vitrine.

dredd edition collector 3d (5)dredd edition collector 3d (6)

Sacré deboss du titre, flyer arrière sans colle qui rentrera parfaitement dans le boîtier(pas étonnant vu la taille).

dredd edition collector 3d (9)dredd edition collector 3d (10)

Big MetalPak, ou tinbox, je ne sais pas quel nom donné à cette boite métal sans tranche : son gros défaut d’ailleurs. Le visuel choisi pour le verso est sublime.

dredd edition collector 3d (11) dredd edition collector 3d (12) dredd edition collector 3d (13)

Metropolitan nous a fait rentrer dans ce mastodonte « les premières pages du prochain comics » ; ce qui n’est d’autre qu’une publicité telle que les éditeurs de manga l’ont compris lorsqu’ils fournissent des extraits de leurs sorties. Ça fonctionne pas mal puisque les quelques pages donnent vraiment envi de ce plonger dans megacity one (par contre le Tome1 de l’intégrale  est indisponible que ce soit chez amazon ou la fnac).

dredd edition collector 3d (14) dredd edition collector 3d (15) dredd edition collector 3d (16)

Un digipack format DVD  pour parfaire l’ensemble. Bourde ? Il est noté sur les trois emplacements de disques : Flic, Juge et Bourreau ; alors que la phrase est Juge ,Jury et Bourreau …. Surement que le terme Jury est trop méconnu de notre coté de l’atlantique.

dredd edition collector 3d (17)dredd edition collector 3d (1)

On finit par trois très belles impressions de disque (sauf le logo DVD qui n’est pas l’officiel)  et un menu sans spoil qui place l’ambiance. Petit bémol sur les bonus qui bien que nombreux tiennent plus de la promo-shot que de véritable documentaire : on ne dépasse pas les 3 minutes sur chacun des thèmes.

Sacré surprise lors de la projo privé (voir ma critique ICI), Dredd se savoure en blu-ray 3D pour une meilleure expérience visuelle.

 

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :