ACHAT – masse de blu-ray / HUMEUR digital copy

Et une fournée de Blu-ray …. une. Suivant ma commande grâce à l’offre 2 Blu-ray acheté 1 offert ( voir billet ICI) , j’ai fait un beau plantage car en ouvrant les colis je me suis aperçu que j’ai pris deux fois Mulholland Drive (BETA !!!). Review rapide de certains de ces disques avec un beau coup de gueule sur le bonus Digital Copy.

Commençons par mon doublon sur Mulholland Drive en edition Canal en digipack. Celui ci est avare de colle fugitive sur le feuillet arrière car il n’y a que 2 points de maintien en haut. Le pion plastique qui tient le disque sur la page 3 n’est pas très esthétique au vu du produit, j’aurais préféré une encoche.

J’adore les films de froid et je n’avais toujours pas 30 jours de nuit : chose faite et j’ai fait l’impasse sur le 2ème qui est dans l’offre mais dont les critiques sont très mauvaises. Petite erreure sur l’arrière avec une info confuse marquant durée du film , et ensuite 109 mn en.+ bonus ; c’est pas très cohérent tout ça.

Sur Crazy Heart je dirais simplement que l’impression du disque DVD est bien plus jolie que celle du blu-ray : pourquoi avoir changé ?

Avec Agora que j’ai adoré au cinéma je croyais me trouver avec une surprise car rien ne présageait une DIGITAL COPY à l’intérieur.

Vite désenchanté car ce code n’est plus valable depuis longtemps donc je n’ai même pas besoin de le flouté sur les photos. Donc gros bémol sur ce type de bonus : il est limité dans le temps et une fois la date dépassée les éditeurs ne prennent même pas la peine de retirer les produits du marché.

Un peu de repos dans mon état de stress avec Apollo 13 qui semble avoir perdu son titre sur l’impression du disque. Mais c’est peut-être est ce un choix artistique ?

Alors déjà avec la taille du boîtier de Chien et Chats 2 ça commence mal. Quelle est cette idée (vu en premier sur  harry potter 7.1 ) de Warner, sous prétexte qu’il y est plus de contenu (Family edition POWA), de nous faire un emballage digne d’un boîtier DVD !!! Cela casse complètement le linéaire sur les étagères : BAHHHHHH . Et c’est quoi ce pavé de texte infâme à l’arrière du boîtier pour juste expliqué le fonctionnement de la digital copy.

Et avec une « belle » Digital copy non compatible MAC (le site à refusé mon accès à ce film depuis le macbook) car disponible uniquement en WMV/VF . Adieu ce film sur Ipad/iphone (on peut avec le DVD mais « c’est pas bien » nous dises les majors). Les éditions digital copy Warnerathome.com sont donc à oublier, et ceux pas uniquement pour les fanboys d’Apple car je doute qu’un wmv DRMisé/vérouillé/t’ytouchepas tourne sur android.

Comme on est dans les boîtiers moches, on continue avec Inception (une autre édition existe mais sans boite métal ici) et son steelbook format DVD.

Attention la digital copy n’est valable que jusqu’au 3 Juin donc limite déjà trop tard pour ceux qui vont le commander prochainement. Il y a du mieux sur cette version dématérialisé car en mode divx elle contient le chapitrage, deux langues et un flux de sous titres. C’est mieux mais à l’export (et oui c’est possible) sur d’autres machines proposés par le logiciel c’est une usine à gaze avec enregistrement obligatoirement (numéro de série) en amont du futur lecteur pour empreinte numérique entre les deux supports.

RIDICULE ces exports sur lecteurs DVD, Blu-ray ou PS3 car le coffret contient déjà le blu-ray (logique pour un produit blu) pour sa lecture HD et un DVD pour « relique » lecteur SD . Ce qui est important dans une digital copy est de pouvoir la lire sur un support transportable de type téléphone/tablet/console il me semble.

Allez un peu de calme avec Armageddon (qui fait du bruit pourtant) dans une assez pauvre édition dont je garderais donc l’édition spéciale en DVD pour les bonus

Calme aussi sur Vampires dont la colorimétrie entre jaquette et carton est très différente. Je n’ai pas pris la photo mais il y a un gros trou noir à l’emplacement de la durée (voir 30 jours…) sur la face arrière.

On termine ce lot par the A-TEAM , dont j’ai été choqué (mais non je déconne) de voir que sur l’affiche Hannibal fume un énorme barreau de chaise. Alors qu’il y a eu si polémique sur l’affiche de Pulp Fiction avec la cigarette à la main qui a été vite retiré du marché à cause de la loi EVIN (j’ai réussi à avoir ce poster original tout de même ).

« la digital copy PEUT expirer après le 3 novembre 2010″, encore en retard ? Non heureusement mais je prends peur à l’insertion du disque- plein d’icône PC non caché( les hybrides MAC/PC y connaissent pas)- car une fenêtre m’interpelle en me disant que mon itunes n’est pas assez récent (10.2.2) et qu’il faut que j’installe le 7.6.2 (euh il date de quand celui là ?). Heureusement je n’update rien et la copie toujours valable s’installe à merveille. Note : n’essayer pas le code maintenant il est utilisé.

Sur la précédente réception non posté, on notera juste le fait qu’invictus avait également une digital copy dépassé (mais ce produit en fourreau n’est de toute façon plus en vente ) mais à l’inverse d’Agora c’est stipulé sur le boîtier mais pas de code à l’intérieur.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :