BLU-RAY : Trilogie du dollar – Digibook collector

Triptyque de films sur un aspect plus commercial que vraie trilogie : Le bon la brute le truandPour une poignée de dollarsEt pour quelques dollars de plus

Un coffret déjà existant de la trilogie du dollar était déjà disponible, je souhaitais avoir un peu mieux pour ces westerns dit spaghetti.

On commence par Le bon la brute le truand. La tranche extérieure du digibook est mal calé et revient sur le verso du boîtier.

Pour les supports DVD et CD la même image a été utilisé, pas très innovant.

Encore une fois sur un digibook la non concordance entre le visuel des disques sur le verso du boîtier et la réalité.

Même soucis sur pour une poignée de dollars avec la tranche qui passe sur le recto/verso du digibook. Ce n’est donc pas une maladresse d’imprimerie mais bien celui du graphiste qui n’a pas du respecté le gabarit de l’imprimeur. C’est d’ailleurs toujours  COM’ UN POISSON DANS L’EAU qui s’y colle comme pour brazil.

Pour l’intérieur c’est un peu mieux que le précédent avec une même image mais sans logo sur la partie du DVD.Le pire étant cette découpe à la serpe de Clint et visuel non mis à jour dans le logiciel de PAO (ce qui explique cette forte pixellisation).

Coté disque c’est un peu plus dur à trouvé l’erreur car sur le boîtier, le dvd est marqué « les bonus » alors que c’est « le film ». Celui ci était assez vicieux a trouvé à coté d’un plus gros point noir : le double page visible en extrait n’est pas du tout présent dans le livret(et après vérification c’est le même cas sur le premier titre cité).

On change de graphiste avec pour quelques dollars de plus avec sweetpixel au commande. Ce récent digibook (sorti en février alors que novembre pour les deux autres) est bien fini avec aucune erreur de tranche.

Duel de photo sur un jolie fond flamme ;  composition du livret soignée.

Aucune erreur sur les disques.

Coté menu il est commun (sur le principe) sur la trilogie avec un deplacement par plan en profondeur , assez réussi.

Coté audio je n’ai pas assez de recul dans le temps pour savourer un nouveau doublage (suivant les commentaires d’amazon ) ni même de rentrer sur le débat d’une version originale italienne. Coté image seul le troisième film s’en sort pas trop mal, les autres ont beaucoup de tache dans le film, de tangage de télécinéma ou encore de filtre réducteur/lissant trop présent.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :