JEU VIDEO : Dead or Alive 5 édition Collector

La baston  avec des boobs est de retour : dead or alive 5 edition collector

Edition collector déjà indisponible sur le site d’amazon. Faut elle bien ces 75 euros alors que la version standard de dead or alive 5 est déjà baissé à 49 euros. Au vue de la photo miniature du contenu et sa mauvaise échelle (  le poster fait tout petit), je ne pensais pas que le boitier métal, appelé ici acier premium, était si énorme.

Énorme en effet, c’est l’impression que donne ce packaging. Une fois l’insert carton enlevé, on découvre un très beau deboss du numéro 5 central.

On commence par le poster regroupant les protagonistes du jeu ainsi que le superbe DLC « toute en bikini ». Sur ce dernier, alors que généralement les datas sont inclus dans le disque et doivent juste être délocker, les infos maillots de bains seront à télécharger pour un modique 61 Mo.

Soundtrack en version matérialisé, ça c’est bon.

L’artbook est en couverture rigide, donne une impression de qualité et regroupe dans un bon trois quart des images CG, puis les diverses tenues ainsi que les décors.

Sur la jaquette du jeu je regrette un peu le visuel provisoire où l’on ne voyait que la partie inférieure du visage d’Hitomi. Après un update en 1.01 j’ai put me lancer dans quelques combats.

Rapide, très rapide, les combats de ce dead or alive 5 s’enchaînent à une vitesse incroyable et le mode survival prend ici toute sa signification car aucun temps mort n’est accordé pour le changement d’adversaire. Les décors fourmillent d’élément destructible et les tenues bikinis sont … ouah !!! D’ailleurs sur ce dernier point quil y a un mode bien sympa de photographie pour capturer ces demoiselles sous le meilleur angle. On pourrait regretter le manque de mode (beach volley), mais le plaisir de baston est si intense qu’on l’oubli ; d’ailleurs un des trophées est de faire 1000 combats.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :