VOYAGE : Roumanie

brasov et ski (23)

Retour sur mon périple dans le pays de Vlad dracula l’Empaleur : Roumanie

 carte-roumanie

Petite boucle façon Road Trip sur sept jours.La plupart des photos sont en miniatures car trop à classer, n’hésitez pas à cliquer dessus pour les avoir en grand.

cahetau de peles (1)cahetau de peles (18)cahetau de peles (19)

Le périple commence avec la visite en premier lieu du Château de Peles à moins de 200 kilomètres au nord de Bucarest.  Cet endroit est magnifique et en plus nous avons eu le droit à de la neige pour cette matinée de visite.

brasov et ski (12)brasov et ski (13)brasov et ski (17)brasov et ski (19)

Ensuite j’ai profité d’être à coté de Brasov pour me faire une petite journée de ski dans la station la plus huppé de roumanie : Poiana Brasov. Temps magnifique, petit domaine skiable mais suffisant pour s’amuser quatre ou cinq heures.

citadelle de rasnov (2)citadelle de rasnov (13)citadelle de rasnov (14)citadelle de rasnov (23)

A coté de Brasov nous trouvons la forteresse de Rasnov qui n’était pas du tout prévu au programme. Pas grand chose à voir mais j’aurai été déçu de ne pas l’avoir visité car il y a une superbe vue.

chateau de bran (2)chateau de bran (8)chateau de bran (12)chateau de bran (21)

Avant de quitter cette région le second MUST SEE des châteaux de la région, le fameux Bran rendu populaire par Francis Ford Coppola et son film Dracula. Diamétralement opposé à celui de Peles, ce monstre à l’architecture complètement folle (les pieces se mélangent tel un labyrinthe) est un plaisir à visiter.

roumanie ice hotel (19) roumanie ice hotel (33) roumanie ice hotel (36) roumanie ice hotel (49) roumanie ice hotel (56) roumanie ice hotel (57) roumanie ice hotel (60) roumanie ice hotel (62) roumanie ice hotel (66)

Direction l’ouest en longeant la chaîne des Carpates pour aller visiter l’hôtel de glace. J’avais prévu une nuit à l’intérieur(comme en Norvège) mais après un mauvais calcul nous sommes arrivés trop tard pour prendre le téléphérique. Visite donc reporté au lendemain ; l’endroit y fut désertique, pas  une seule âme qui vive.

sibiu (1) sibiu (13) sibiu (23) sibiu (27) sibiu (28) sibiu (33) sibiu (35) sibiu (36) sibiu (38) sibiu (39) sibiu (51) sibiu (52) sibiu (57) sibiu (66) sibiu (99) sibiu (103)sibiu (105)

Tout près de là, moins de 40 km, petite escale dans la ville de Sibiu dont son centre historique est à l’abri des constructions modernes ravageuses.

bucarest (20) bucarest (21) bucarest (24) bucarest (45) bucarest (48)

Et pour finir Bucarest, son arrivé par l’ouest (de Sibiu donc ) et l’autoroute qui s’engouffre dans la ville est un paysage abominable(je n’ai pas de photos) : deux barres d’immeubles délabrés très haute à droite et à gauche de la rue sur des kilometres de longueur … une vision digne d’un film apocalyptique.

bucarest (50) bucarest (58) bucarest (62) bucarest (68) bucarest (71) bucarest (75)

 Le parlement est un colosse monstrueux bâti par Ceausescu. Ce palais, oui car on peut parler de palais, a des salles gargantuesques. Et même s’il on ne peut que visiter une infime partie, il faut voir absolument  cette démence architecturale.

bucarest (86) bucarest (87) bucarest (88) bucarest (93)

On croise aussi dans cette ville des Malls hyper récent façon américain avec un pseudo food court en lieu et place du dernier étage. Tiens Patricia Kaas est d’actu ici, qui est de plus très connu dans le pays.

bucarest (96) bucarest (99) bucarest (105) bucarest (108)

Les ruelles piétonne du centre ville( très petit d’ailleurs) sont à l’image de la ville, côtoyant misère et utra lécher.

bucarest (112) bucarest (117) bucarest (118) bucarest (134)

 Et au détour d’autres rues, des constructions magnifiques : savant mélange de modernité et d’époque.

Sympatique voyage dans le temps( on y croise des charrettes comme moyen de transport) la Roumanie possède un charme mélangeant les ravages du communisme, des essais de capitalismes (voir le nombre incroyable de panneaux publicitaires en ruine)…. tout ça dans une grande pauvreté.  Il n’en reste pas moins une générosité et un accueil de premier ordre.

 

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :