BLU-RAY : Roujin Z, Mardock Scramble et Death Note

Kaze s’étant mis à japan expo à faire du trois blu-ray pour trente euros, j’ai pris ce qu’il restait et me semblait interessant : Roujin Z, Mardock Scramble et Death Note

J’ai lu le premier manga, vu le premier episode … mais je ne sais pas pourquoi je n’ai jamais prolongé alors que la critique est bonne : Trop de fan peut être. Ce « coffret » death note regroupant les films 1 et 2 je l’ai pris car il n’y avait plus rien d’autre sur l’étalage (mélos vu un peu avant n’était plus dispo).

Aïe, deux films de plus de deux heures sur un seul blu-ray ! La qualité en pattie un peu sur les mouvements rapides. Aïe (bis), version française en stéreo de base (m’en fou au vu du doublage mais j’ai une pensée pour les autres). Aïe (Ter), les bonus … ils sont où les bonus ?

J’aime bien l’idée d’avoir mis un menu de sélection de film en amont … mais pourquoi on se retappe toutes les bandes annonces quand on change de film. Logiquement il devrait y avoir bandes annonces=>choix de film=>menu du film concerné … A la place vous avez choix de film=>bande annonce=> menu du film concerné …. Non pas de Aïe, là je pleure.

Premier volet d’une trilogie, Mardock Scramble a tout pour plaire : une jolie héroïne, un système futuriste, des cyborg et une dose d’ambiance malsaine.

Excepté le détail où pour une fois kaze ne marque pas dans son encart qu’il n’y a qu’un unique blu-ray (oui c’est ridicule mais il le note tout le temps), le packaging est réussi avec une sérigaphie de disque ingénieuse. Le blu-ray est en effet à moitié imprimé sur matière argentée, ce qui donne un aspect électrique au circuit imprimé. Le menu est un peu brouillon mais reste dans le thème.

CRITIQUE ECLAIR : j’ai vu le film hier et à par le second tiers(sur 70′ ) un peu mou, le final est explosif et on attend avec impatience la suite.

Adorant Otomo je n’ai jamais vu Roujin Z. Il faut que je rattrape cette erreur. Aucun bonus. D’après ce que j’ai lu(car pas vu au cinéma), le format d’origine du film n’est non pas le 1.78 comme marqué fièrement sur la jaquette mais 1.66 : donc Kazé nous coupe une partie de l’image en haut et en bas pour « bien remplir » l’écran (Kazé serait il le TF1 de l’animation japonaise ?)

Fourreau carton différent de la jaquette, je salue l’effort.

« 1 blu-ray – 1film » … Ah on retrouve les fameuses informations inutiles dont je parlai plus haut. Chez Kazé ils ont inventés une nouvelle langue aussi : le CATAMLAN … ça doit avoir un rapport avec le catalan. L’impression du disque est original.

Et petit beurk pour finir sur le menu dont les roll over trop opaque cache complètement la sélection faite par l’utilisateur. Une scène du film a été reprise pour ne pas se casser la tête à créer quelque chose d’original. La qualité vidéo du film est passable, aucune restauration (pas de budget je pense) n’a été faite ; mais on se rassure la qualité est bien mieux que le dvd, les comparatifs sont visibles ICI.

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :