BLU-RAY : Lawrence d’Arabie

Bijou de photographie fêtant ces cinquantes ans : Lawrence d’Arabie

Bien qu’un collector 3 blu-ray + CD audio existe ( ICI ) ; j’ai préféré rester simple avec ce double blu-ray à 15 euros car le gouffre de prix entre les éditions ne justifiait pas l’écart. Bien que … Bien que … le visuel choisi pour l’édition classique est honteusement affreux avec une bande bleue à fausse typo, gloups quand on pense à la superbe affiche originale visible LA. Le coffret collector lui dispose d’un jolie artwork original et d’autant plus le troisième blu-ray m’avait l’air tout de même bien intéressant avec un bonus sur la restauration du film ainsi que les scènes additionnelles.

Fourreau carton à composition assez différentes de la jaquette, je lui préfère à figure d’exception justement le fourreau. L’intérieur est toujours soigné chez Sony.

Disques à effet drapé soigné. Le logo blu-ray aurait pu être à la symétrie du numéro de disque pour harmoniser l’espace. Le menu, de par son découpage triptyque de l’espace et des personnages, est trop contemporain pour le film.

3h47 ….. avec tous les chapitres sur le même menu, ça fait beaucoup de case. Mais je préfère ce principe à lecture rapide plutôt que 8 pages de 4 vignettes qui sont pénible à la navigation.L’image du film est d’une pure beauté et après relecture j’avais oublié que c’était le premier film à avoir utilisé La place d’Espagne de Séville ; suivront starwars episode 1 et très récemment le dictateur.

http://www.youtube.com/watch?v=e9Xo8ewY24U

Ce Lawrence d’Arabie, dejà initialement culte et figurant dans les must have de la bluray-thèque, se voit donc glorifié par une superbe restauration et une quantité de bonus qui justifie à eux seul l’achat du film.

 

Laisser un commentaire avec votre compte facebook

commentaires

Laisser un commentaire avec votre compte classique

%d blogueurs aiment cette page :